top of page
  • ldesjars

LA RÉPONSE D MÉRITE-T-ELLE UN A ?


J’ai toujours aimé voir des décorateurs travailler sur un événement avec des roughs sous les yeux et j’ai toujours été émerveillé de voir un dessin, un plan, un crayonné, bref une création sortie d’un cerveau tout en couleur, prendre vie sous mes yeux. Mais le temps a terni l’image de la décoration dans le monde un peu particulier de l’événementiel et gâché quelque peu tous mes petits plaisirs.

Oui, la décoration a eu, d’un coup, une mauvaise réputation. Les doigts se sont pointés sur ce corps de métier parce qu’il était une source de gaspillage, une gabegie écologique, un gros clou dans la chaussure du RSE pour l’ensemble de la filière.

A tort ou à raison. Le problème n’est pas ce qui nous occupe aujourd’hui. Le véritable sujet est de savoir de quelle manière le métier évolue, même si j’ai une idée précise de leurs nouvelles pratiques et pratiques nouvelles. Peu importe qu’ils prennent conscience ou non de la nécessité de préserver notre planète, notre carde de vie, notre santé aussi. Ce qui compte réellement, c’est qu’ils prennent un virage en direction d’une vertu industrielle indispensable, qu’ils soient tous convaincus de leur intérêt de dépasser un modèle voué à la désuétude dans l’esprit des agences et des annonceurs, de louper le sens de l’Histoire. Carrément.

Bon, je m’emballe un peu.

Revenons à notre sujet du jour.

Je découvre les posts de La Réponse D sur Linkedin, parce que je suis le compte de Muto Event, dont j’ai parlé dans un article il y a plusieurs mois, et parce que les deux entreprises sont partenaires. Ça m’intéresse. L’approche de La Réponse D est différente, volontaire, engagée, cela se sent, et c’est ce qui me donne envie d’en savoir davantage.

La Réponse D est une entreprise, soyons bien clairs. Une entreprise qui conçoit et fabrique des décors. La Réponse D est une agence de création et de design, avant tout. Mais La Réponse D a également pour ambition d'être le « point de rendez-vous pour l’éco-conception de vos décors éphémères sur-mesure. »

L’agence a été créée par Candice Dupré qui en assure la direction artistique. Candice possède un peu d’expérience dans le domaine 😊 : quinze ans à créer des décors pour le cinéma, la publicité, et l’événementiel. Et puis un jour, à force de voir le ballet des bennes de déchets quittant les lieux d’un tournage ou d’un événement, pleines et grasses, elle a décidé de créer La Réponse D, un studio de création et de fabrication RES-PONS-SABLE.

La création reste une donnée subjective alors je vous laisse juge du talent de Candice (toutefois, si j’en parle, vous vous doutez bien que j’aime bien ce que La Réponse D crée et produit). Mais ce qui est intéressant et essentiel, c’est que la production et la fabrication ont un impact direct sur la conception. Selon Candice, imaginer des créations vertueuses, c’est anticiper, avoir de l’expérience, des expériences, beaucoup d’expériences pour identifier les bonnes pratiques, penser à la réutilisation, au réemploi, sourcer ce qui a déjà été utilisé, chiner, avoir du bon sens, être curieux, ne jamais se reposer sur des lauriers qui sèchent et finissent par faner. Et puis, il y a, bien entendu, le réseau de partenaires qui possèdent la même philosophie que vous. Tests, affinités et choix, le chemin est sinueux mais les résultats sont à la hauteur des objectifs. L'expérience est belle, les bennes sont presque vides et c’est une source de satisfaction.

La Réponse D est installée dans des bureaux au 104factory, dans le XIXème avec d'autres boîtes qui travaillent boîtes à rendre plus responsable la création et le secteur culturel. « On essaye ensemble, on cherche, on expérimente, on tâtonne et on avance… me dit Candice avec un large sourire. Chaque brief, chaque projet est différent et nous sommes également contraints par une normalisation parfois contraire aux objectifs que nous poursuivons. Mais on y arrive… »

En parlant avec Candice, je me dis que c’est dans l’échange que l’on avance. Vraiment. Cet article n’est pas fait pour parler de moi, mais en discutant je me dis que c’est une vérité. En discutant, on enrichit son expérience, son savoir, on change même parfois, pour peu que l’on fasse preuve de souplesse intellectuelle, sa manière de voir les choses. En une heure, j’ai encore renforcé ma capacité à éco-concevoir un événement. J’ai appris ce qu’étaient les concepts de Cradle to Cradle ou d’ombre carbone (je vous invite à jeter un œil sur Google)…

Candice me dit que la pédagogie est très importante au moment où elle prend un brief. L’éco-conception n’est pas une punition mais une manière positive d’envisager l’avenir. L’objectif n’est pas l’éphémère mais d’ancrer les pratiques vertueuses sur toutes les strates d’un projet et de pérenniser ces mêmes pratiques vertueuses.

Une question me brûle cependant les lèvres : que pense Candice de la normalisation ISO ? « Ce n’est pas le Graal, bien sûr, mais c’est une bonne manière de donner des repères sur lesquels s’appuyer pour faire de grands bons en avant ». Candice regrette simplement que les petites structures ne puissent pas toutes investir en temps et en argent (puisqu’il s’agit de ça, avant tout). « Les normes sont faites pour les grosses entreprises », ajoute-t-elle. En gardant le sourire parce que ce qui fait la force de La Réponse D, c’est sa créativité, sa capacité à se remettre en cause pour faire toujours mieux. Et vite.

Je pourrais écrire encore deux pages, voire trois à propos de cette rencontre mais je finirais par un constat et une question.

Le constat : Candice pense que la perception des gens a changé sur tous ces problématiques. Il n’y a plus le bobo-zadiste parisien qui crie contre les moulins, il y a une prise de conscience plus générale, mais il reste beaucoup à faire et c’est un défi réjouissant.

La question : pourquoi La Réponse D ? « Il y a beaucoup de D dans cette histoire, me répond Candice. Je m’appelle Dupré et je suis Designeuse. Je veux rendre le Durable Désirable. Et puis c’est une blague au départ. » Je vois. Et vous ?

Mais, même si vous n’avez pas la réf, vous pouvez toujours l’appeler. Candice est le genre de personne à aimer ses clients, et les gens.


Trois liens pour faire plus ample connaissance avec LA RÉPONSE D :























39 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page