top of page
  • ldesjars

MA BREVE (TRES BREVE) HISTOIRE DE LA COMMUNICATION EVENEMENTIELLE

Dernière mise à jour : 20 sept. 2022


Bonjour les agences en vacances,


Je me souviens des vacances de mon enfance quand ma mère me menaçait d’une dictée ou d’un exercice de maths en brandissant un cahier de vacances alors que j’enfourchais mon vélo. Elle en a beaucoup achetés, je n’en ai jamais fini aucun.


Vous vous souvenez ? Vous avez certainement dû en remplir un ou deux en poussant quelques soupirs, les yeux rivés sur la fenêtre. Aujourd’hui, alors que j’écris ces lignes, vous êtes peut-être allongé sur une serviette de plage, assis à la terrasse d’un café, entre amis, en famille, en amoureux. Ces quelques lignes seront sans doute l’occasion d’un petit quizz, d’un « vous saviez ? » et de « Ah mais non, pas du tout ! ». Le sujet ? L’histoire de la communication événementielle.


J’ai le sentiment que la communication événementielle a toujours existé, qu’elle est une part de l’humanité depuis la nuit des temps.


Les chefs de tribu de chasseurs-cueilleurs ne devait-il pas prendre la parole devant les leurs, après s’être sans doute préparés, pour asseoir leur pouvoir ?


Les Egyptiens ne faisaient-ils pas de chaque disparition de Pharaon un événement gigantesque, démesuré, dont les vestiges restent encore debout après 4000 ans ?


Et les empereurs romains n’organisaient-ils pas des événements à leur propre gloire, comme des exécutions par morsure d’animal féroce ou d’impressionnants et sanglants combats de gladiateur ?


Nous pourrions énumérer des dizaines d’exemples comme celui-ci. Les humains ont toujours fait des efforts pour établir, entretenir et améliorer leurs relations avec des collaborateurs potentiels, des clients, des sujets, des citoyens.


D’après le site la Dissertation, c’est en 1906 que l’événementiel, qui s’appelait à l’époque relations publiques, a vu le jour. Ce fut Ivy Lee qui créa le premier cabinet de RP. La première agence, quoi, dont le tout premier client fut Rockfeller (celui du Rockfeller center et le premier milliardaire en pétrodollars). Ivy Lee conçut pour lui une campagne destinée à mettre en avant le rôle des grands chefs d’entreprise dans la société. Bon.


Vous allez vous dire : Ces américains, quand même, ils sont vraiment fortiches, ils ont tout inventé… Mais si l’on se penche un peu du côté de l’Europe, et plus particulièrement de la France, on trouve les premières traces de communication événementielle bien avant 1906.


Michelin fut un précurseur. En 1891, son pneu démontable fait la une de toute la presse car il a permis au vainqueur de la course cycliste Paris-Brest d’avoir plus de sept heures d’avance. La firme parrainera dorénavant les événements sportifs parce qu’elle se rend bien compte qu’elle a tout à y gagner. En 1898, Michelin innove encore avec le lancement de sa nouvelle mascotte, le Bibendum, sur le salon de l’automobile. Succès. Gros buzz.


En parlant de salon, je suis en train de me dire qu’ils ont, eux aussi, toujours existé… En France, par exemple, les foires, leurs ancêtres, existent depuis le moyen-âge. La plus ancienne, d’après notre ami Google, est la foire de Beaucroissant en Isère. L’origine remonte à 1219. La nuit du 14 septembre, le lac naturel de Saint Laurent situé au-dessus de Bourg d’Oisans se rompt, causant une terrible inondation à Grenoble et fait de très nombreuses victimes. L'année suivante, les survivants commémorent cet événement par un pèlerinage à Parménie. Ils sont si nombreux qu’un village se crée pour les accueillir. La foire est née. Aujourd’hui, il y a deux éditions par an qui rassemblent environ 2800 exposants et un million de visiteurs. Pas mal pour un événement qui a dépassé les 800 ans.


Je n’ai pas trouvé de trace à propos de la première convention d’entreprise en France, ni même du premier séminaire pour un public interne, même si l’on se doute un peu que ce format est issu directement de la formation des prêtres catholiques. Alors je me dis que ce premier événement interne, du moins en France, a peut-être été organisé par la plus anicienne firme française, Saint-Gobain, qui affiche 350 ans et certainement beaucoup plus d’événements à son compteur. Je trouve la trace des fééries de verre de l’exposition universelle de 1900, mais c’est encore un événement grand public. Aucune mention d’événement interne. Pas un seul pot de départ. Pas une seule réunion.


Pour finir, j’interroge encore G pour savoir quelle est la première agence d’événementiel, je veux dire le premier pure player.


Je retrouve un article des Echos de 1998, un article qui annonce l’introduction du Public Système sur le second marché. Le journaliste écrit : « LPS est issu de la fusion entre « Promo 2000 », spécialisée dans la création d’événement, et « Délires », une jeune société de relations publiques. » C’était en 1993. J’ai travaillé quelques années chez AREP, Agence de Recherche Promotionnelle, et l’agence a été créée en 1975. Je ne sais pas vraiment si les premiers événements, les premiers voyages datent de cette époque. Il est certain, en tous les cas, qu’ils ont utilisé le media avant 1993… Le Public Système, en tous les cas, est l’une des plus belles réussites dans le domaine de la communication de ces 30 dernières années. LPS qui est devenu Hopscotch groupe en 2015. Déjà.


Bon, on ne va pas disserter pendant des heures, vous avez sans doute des milliers de choses à faire, ou rien du tout.


Je lâche mon clavier. J’ai des tongs à acheter.

17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page