top of page
  • ldesjars

UNE RENTREE POSITIVE OU UNE RENTREE DE PLUS ?

Dernière mise à jour : 31 août 2022


Event

Bonjour à toutes et à tous,


Nous sommes le premier septembre et je me demandais en me rasant ce matin, après avoir cherché mon rasoir pendant un bon quart d’heure, si les douze plaies d’Egypte que l’on nous promet depuis des semaines vont vraiment advenir et s’il y en a bien eu douze, d’ailleurs ? Après vérification, elles sont beaucoup moins nombreuses que je ne le pensais mais tout aussi terribles que celles que nous prédisent les mauvais augures : le pire, la fin de tout et bien plus encore… Le genre colossal.

Alors doit-on rester légers, comme je l’écrivais il y a trois semaines, regarder ailleurs en se disant que tout va bien ? Doit-on se dire que nous ne sommes pas encore prêts à troquer les lunettes de soleil contre un ordinateur ? Ou doit-on repousser toutes ces angoisses un peu naïves et aiguiser notre positivité ?


Je ne suis pas en train de vous faire l’apologie de l’optimisme, ce truc auquel personne n’a jamais vraiment cru, ce machin censé mettre des sourires sur des têtes vides.


Je vous parle de positivité. Vous savez, le verre à moitié plein…

Vous allez rentrer au bureau ? Tant mieux, vous n’avez pas le choix.

Vous allez revoir vos collègues, vos équipes, vos collaborateurs, votre manager peu importe ? Tant mieux, vous avez tant à leur dire, les choses ont tant besoin de changer.

Vous allez de nouveau être confrontés au quotidien de l’entreprise ? Les bilans, les chiffres, la stratégie, les réunions, le commerce, les réunions… Super, vous avez décidé de vous intéresser à tout puisque tout est lié et que vous avez envie d’améliorer vos performances et donc, d’améliorer celles de votre équipe, et donc, celle de l’entreprise.

Vous n’avez pas tellement envie ? Tant mieux parce que vous pourrez sans doute compter sur ceux qui ont envie.


C’est ça la positivité. C’est le moteur qui va faire un miracle des lendemains.

En septembre, il y a généralement beaucoup d’événements de rentrée. Des événements simples, le genre déjeuner d’équipe, sympa, bon, dans un endroit agréable. Des kick-off aussi, des séminaires de rentrée pour donner le pouls de l’entreprise et donner des orientations plus ou moins à long termes…

Dans les deux cas, il est nécessaire de produire du positif.

Même si le lieu de l’événement est parfait, même si les réunions sont réalisées au cordeau, même si la signature est intelligemment pensée, même si la charte pousse à la gaité, même si les activités sont une première provoquant un déferlement d’enthousiasme, même si le management n’a jamais été aussi bon et le public aussi sincèrement attentif, même si la mécanique de communication événementielle est un sommet d’intelligence et une imparable machine pour créer de l’engagement, toutes les personnes qui composent l’équipe de production doivent être positives, pas simplement sympas. Avoir la positivité dans la peau et la transmettre.


Alors, nous, les professionnels de la communication événementielle, nous devons être conscients que c’est une particularité du métier. Nous devons penser printemps, comme disait un homme célèbre. Pas de temps en temps, comme ça, vite fait. Non, nous devons y penser tout le temps. Parce que chaque événement doit compter et chaque événement est un public.


Et tant mieux.


Bonne journée et à très bientôt pour en discuter.

17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page